16 juin 2022 – Urgences – Retours sur le rassemblement du 7 juin à l’hôpital de Manosque

Très beau rassemblement devant l’hôpital de Manosque ce jour pour exiger la réouverture des urgences H24 et pour des moyens pour l’hôpital. 250 personnes : des personnels de l’hôpital, des citoyens, des collègues du CHU de Nice, du CH de Draguignan, du CH d’Aix Pertuis, du CH de Gap, des candidats de la NUPES, un collectif avec plusieurs soignants suspendus… très belle couverture médiatique : France 3, France 2, BFM national, BFM local, La Provence, Haute Provence Info, Radio Alpes 1, Fréquence Mistral…

Même si le niveau d’intensité de la mobilisation est différent selon les établissements et les territoires, c’est une belle réussite au niveau national. C’est quand même inédit d’organiser une journée de mobilisation à 5 jours d’élections Législatives !
C’est en général très difficile de mobiliser avant des élections.
Enormément d’initiatives dans tout le territoire… Très bien relayées par les médias… C’est un acte d’accusation implacable contre ce gouvernement et sa politique en matière de santé !!!

Mais au-delà de ces actions, il nous faut continuer à garder une orientation claire : On n’accepte pas la moindre fermeture ! Y compris lorsqu’ils disent on va juste fermer une nuit par-ci par-là, ou un week-end par-ci par-là !

Il faut continuer à rencontrer nos directions pour leur demander les postes qui sont nécessaires pour assurer le maintien des différents services et un service public hospitalier H24 et en accès libre ! On ne doit pas exonérer de leur responsabilité ceux qui sont en charge de la gestion des hôpitaux !
Il y a un problème politique global mais il y a aussi des revendications à aller chercher là où elles se décident !
On veut des réponses pour que nos problèmes soient résolus !
Et il faut le faire partout !

>> Merci à Pierre Weber pour les photos !!!

1401. Rassemblement hôpital de Manosque du 7 juin 2022 (1)

1401. Rassemblement hôpital de Manosque du 7 juin 2022 (2)

1401. Rassemblement hôpital de Manosque du 7 juin 2022 (3)

1401. Rassemblement hôpital de Manosque du 7 juin 2022 (4)

1401. Rassemblement hôpital de Manosque du 7 juin 2022 (5)

1401. Rassemblement hôpital de Manosque du 7 juin 2022 (6)

1401. Rassemblement hôpital de Manosque du 7 juin 2022 (7)

1401. Rassemblement hôpital de Manosque du 7 juin 2022 (8)

6 juin 2022 – Rassemblement le mardi 7 juin à 10h00 à Manosque pour exiger la réouverture des urgences

Le gouvernement ne peut plus camoufler qu’il y a 120 services d’urgences fermés totalement ou partiellement… Il ne peut plus camoufler que cet été ça va être pire… Il ne peut plus camoufler qu’il est inactif… Sa seule action : tenter de se saisir de cette crise pour changer de système et faire en sorte de démolir le libre accès aux services d’urgences !

Dans cette situation extrêmement difficile, même inédite, nous avons une activité de la CGT Santé, que ce soit au niveau de la fédération comme au niveau de nos syndicats, qui monte en puissance.

Depuis plusieurs semaines, le processus de lutte que nous avons mis en place crée une dynamique, et une force qui s’accroît, qui permet de créer du lien entre tous ceux qui luttent, permet d’être un point d’appui pour élargir ou créer d’autres résistances, permet de donner de l’espoir ou des perspectives à ceux qui ne sont pas encore rentrer dans la lutte, et permet de développer différentes formes de solidarité comme dans la région pour le 7 juin où le collectif pour la défense des urgences de Draguignan mais aussi le syndicat CGT du CHU de Nice ont annoncé qu’ils enverraient une délégation le 7 juin au matin devant l’hôpital de Manosque pour apporter tout leur soutien.

Faisons du 7 juin, le point de départ d’une résistance plus large, un moment fort de solidarité et pour stopper cette marche au chaos !

Faisons du 7 juin un acte d’accusation implacable contre ce gouvernement et sa politique en matière de santé !

Soyons nombreuses et nombreux devant l’entrée principale de l’hôpital de Manosque le mardi 7 juin à 10h00 pour exiger la réouverture des Urgences de Manosque 24h/24, 7jours/7, et en accès libre à toute la population !!!

>> Ci-joint les rapports introductifs des deux dernières réunions que nous avons organisées au niveau national avec les syndicats CGT sur la question des urgences. Ils permettent d’apporter de nombreux éléments de compréhension et d’argumentation concernant la situation actuelle ainsi que sur la préparation de la journée de mobilisation du 7 juin.

– Pour voir le rapport introductif de la réunion nationale du 16 mai 2022 sur les urgences : CLIQUER ICI

– Pour voir le rapport introductif de la réunion nationale du 30 mai 2022 sur les urgences : CLIQUER ICI

>> Ci-joint l’affiche appelant à se mobiliser le 7 juin à Manosque ainsi que le tract fédéral spécifique sur les Urgences.

1400. Tract urgences de l'hôpital de Manosque 7 juin 2022

1400. Tract urgences CGT Santé 7 juin 2022

13 mars 2022 – Fermeture des services d’Urgences – « Nous sommes en train de dévisser, comme disent les alpinistes »

1396. Vidéo fermeture des urgences de Manosque

>> Pour voir la vidéo « Nous sommes en train de dévisser, comme disent les alpinistes », cliquer sur ce lien : CLIQUER ICI

Il y a un aspect compte à rebours à grande échelle !

Sommaire de la vidéo :

00mn00s – Intervention de la CGT Santé 04 et PACA sur la situation des urgences à Manosque et ailleurs :
– Le constat
– L’argumentaire de nos adversaires
– Les perspectives pour la suite

7mn48s – Intervention de l’UD CGT 04 sur la situation globale :
– Actualité internationale
– Les prochaines dates de mobilisations au mois de mars
– Il ne faut rien lâcher sur la question des Urgences

Fin à 12mn46s

20 février 2022 – Accidents du travail – Les morts invisibles

1392. Accidents du travail - Les morts invisibles

Emmanuel Macron n’aimait pas le mot « pénibilité » car ça voudrait dire que le travail est pénible. Cette Une de Libération et le dossier à l’intérieur sont assez rares pour le signaler. Et oui, le travail abîme, voire tue !!!

Ce gouvernement a fortement affaibli l’inspection du travail, supprimé les CHSCT dans le privé, programmé la fin des CHSCT dans le public au 1er janvier 2023, favorisé la sous-traitance, et réduit les droits des salariés… Cela permet de mieux comprendre la situation.

Une fille explique comment son père est mort sur son lieu de travail et comment chacun se renvoie la balle, personne ne veut être responsable… Et au final on a l’impression que c’est le travailleur le seul responsable…

Dans cette campagne présidentielle, on parle d’allongement de la durée du travail… On parle des français qui ne travaillent pas assez… Mais on ne parle pas du travail qui rend malade !

On apprend notamment dans cet article qu’il y a plus d’accidents mortels en France que dans les autres pays d’Europe.
Nous sommes dans une société de la maltraitance.
Pendant combien de temps on va accepter ça ?